Header Graphic

A M I T A O

Retrouver le vivant en soi

nouvellebanniere
 
<< Previous    1  2  3  [4]    Next >>

Pourquoi les méthodes sont-elles si nombreuses ?

Les Hommes sont différents, les besoins pluriels, les champs de connaissances sont de plus en plus larges. Et puis il y a le phénomène des "maîtres" et des disciples dissidents.

D'une façon générale on peut distinguer :

a) les méthodes qui utilisent la respiration comme vecteur de la relaxation-dynmique ;

b) d'autres se servent de la respiration comme repère indicateur de la relaxation.

c) les méthodes corporelles type "art martiaux internes et externes" ( le karaté et le Taï-Chi Chuan)

d) les méthodes cognitives et comportementales qui travaillent davantage sur les représentations du monde et les structures mentales.

Donc, la diversité est une richesse, il n'y a pas de méthode miracle, de recette magique, face à la complexité du fonctionnement humain, sauf pour les pseudo-praticiens.

Comment s'y retrouver ? A quoi faut-il faire confiance ?

Je crois que le problème est surtout à qui on peut faire confiance !

Tout d'abord éviter de pratiquer de la sophrologie dite "sauvage". En priorité une bonne formation reconnue telle que la "Sophrologie Caycédienne" en médecine ou en sophrologie-sociale.

Ensuite, sachez que c'est un peu comme " c'est la faute à l'informatique " quand vous avez un problème de dossier. Mais là il s'agit d'être humain. Je crois que chaque fois que l'on touche à un être humain dans sa dimension physique ou psychologique, cela nécessite plus qu'une formation, un titre, un diplôme. Cela exige : compétence, respect, humilité, intégrité, amour.

Le problème est que nous avons souvent affaire à ce que j'appelle des colporteurs de recettes. Des gens qui ont appris et disposent d'un " package " de techniques, mais ignorent en grande partie, l'anatomie, la physiologie, la psychologie, nécessaires à l'utilisation pertinente des outils et à l'incontournable adaptation à chaque individu .

Le deuxième niveau de la supercherie, c'est quand on veut nous vendre cher, des soi-disant secrets venus d'ailleurs. Le travail d'observation et de recherche ici, a démontré qu'il y a un fonds de connaissances partagé par l'humanité " le bon sens du paysan ".


Le troisième échelon de la supercherie, c'est que tout le monde veut ou croit avoir raison. Certains sont certifiés de certitudes, pensent détenir le savoir, la connaissance (scientifique ou pseudo scientifique), la vérité. D'autres sont persuadés posséder des secrets, des dons (paranormaux ou mystiques). Dans les deux cas, chacun, consciemment ou inconsciemment, cherche à protéger son pouvoir ou sa puissance, sa vérité…

Alors, face à cela il ne nous reste que notre capacité de prise d'information, de vigilance, de libre-arbitre. Plus nous augmentons notre niveau de connaissances, plus nous nous éloignons de l'ignorance, et plus nous nous protégeons.

Qu'elle est votre conception de la gestion du stress et de la relaxation-dynamique ?

Gérer le stress est une affaire complexe, compte tenu de la multiplicité des causes possibles.

Pour moi, gérer le stress c'est régler une quadrilogie :

  • Energie

  • Espace

  • Temps

  • Communication.

Il est par ailleurs fondamental de distinguer les principes re-structurants (travail de fonds), des outils de gestion et d'accompagnement (travail en surface).

La relaxation, loin d'être une panacée, appartient au deuxième groupe.

Dans l'approche "Relaxation Dynamique Caycédeinne" "Relaxation Dynamique de Réalisation" qui a pris naissance et s'est développée à Genève, nous travaillons des techniques défatigantes et énergisantes, nous apprenons également à mettre en place des stratégies d'objectif et de décision. La maîtrise respiratoire, le renforcement des connexions avec l'énergie de la terre et de l'espace, l'usage de la visualisation, le mouvement " intelligent ", sont des voies explorées vers le mieux-être, dans le respect de la liberté, de l'intégrité physique et morale de chacun.

 

 

<< Previous    1  2  3  [4]    Next >>

 

Ecole des Arts Martiaux Interne du TAO

Contact 

Membres